Laïcité

Laïcité : un combat d’aujourd’hui

La laïcité est une condition essentielle des libertés. Par crainte de paraître dépassées, au prétexte de l’adaptation au monde moderne, nombre d’organisations trouvent plus judicieux de s’en tenir à la stricte défense des services publics. C’est à notre avis une erreur.

Sur ce terrain, trop d’occasions ont été gâchées, des suites lamentables données au rapport de force établi le 16 Janvier 1994 aux rendez-vous manqués lorsque le président de la République en visite au Vatican assure le pape de l’attachement de la "fille aînée de l’Église" à son message, ou lors des 2 visites pastorales de Jean-Paul II en 96 et en 97 où la loi de séparation de l’Église et de l’État a été largement piétinée.

La défense du principe de laïcité est aujourd’hui nécessaire pour contrer la dérive libérale, le repli sur soi, le communautarisme religieux ou ethnique, le rétrécissement des aspirations populaires, qui laissent le champ libre à la venue au pouvoir de nostalgiques de la " purification nationaliste " déjà en marche dans quatre villes du Sud de la France.

De par le monde, d’Algérie, d’Afghanistan, d’Iran, des USA, de Pologne, d’Alsace, de Moselle, des regards se tournent vers le principe de laïcité, le considérant comme le moyen de contrer le cléricalisme triomphant, qui s’en prend aux droits élémentaires, renvoie les peuples à des pratiques d’un autre âge, dont les premières victimes sont le plus souvent des femmes, et étouffe les avancées émancipatrices (travail des femmes, contraception, avortement…).

La défense d’une laïcité sans compromis est donc pour SUD Education une nécessité pour assurer la coexistence des citoyens dans notre pays, mais aussi pour soutenir dans le monde entier toutes les femmes et tous les hommes dont les libertés fondamentales sont entravées.

Cet engagement a bien évidemment des conséquences pour l’école.

Une seule école : l’école laïque.

La laïcité, c’est la conquête de l’autonomie de l’individu contre toutes les tutelles . La laïcité, c’est le refus du cléricalisme, le refus de voir les autorités religieuses se mêler de la gestion de la cité et de ses institutions. L’évolution de la société marchande nous conduit à nous opposer également aux puissances financières qui, par l’intermédiaire du parrainage, entendent peser sur le système éducatif public.

De là nous sommes opposés à l’existence d’établissements privés qui enferment chacun dans une communauté définie par l’origine sociale ou religieuse des parents, voire l’origine ethnique. Cette conception s’oppose à la socialisation, à la formation de l’esprit critique et tend à transformer la société en juxtaposition de communautés concurrentes.
L’école ne doit pas devenir un lieu qui exacerbe les différences, elle doit être un espace laïque où l’individu peut se développer librement au contact des autres et par l’usage du dialogue pour devenir un citoyen. Lutter pour la laïcité, c’est lutter quotidiennement pour que tous les enfants trouvent et gardent une place dans le service public d’éducation, capable de diversifier les pratiques pédagogiques.

Démocratie à l’école.

Pour SUD Éducation, il s’agit également de défendre une école où les différences puissent par leur expression concourir à une construction commune, à un être-ensemble, et non pas conduire à des replis identitaires et minoritaires qui désertent l’espace commun. Le repli identitaire et religieux s’exacerbe là où les individus ne sont plus impliqués activement dans la construction collective. SUD Éducation considère donc comme essentielle la lutte pour une réelle démocratie à l’école.

Critique des idéologies.

La lutte pour la laïcité doit prendre la forme d’une lutte contre les idéologies, qui entravent la pensée critique. Il s’agit de faire comprendre leur mécanisme, leur infiltration et la résistance qu’elles opposent à toute critique. Mais si cette analyse a peu à peu été admise en ce qui concerne les idéologies religieuses, il n’y a guère de place aujourd’hui pour une critique de l’ idéologie néo-libérale dominante qui, par la désespérance qu’elle entraîne pour beaucoup, nourrit la fuite vers l’irrationnel et le religieux.

La défense de l’école publique contre l’intrusion de tout intérêt privé, et contre sa transformation en vaste entreprise à gérer, suppose l’analyse critique en amont de l’idéologie néo-libérale destructrice de toute démocratie . Quelle place donner à cette analyse dans le cadre de l’école actuelle ?Telle est la question que Sud Éducation doit prendre en charge.

La défense de la laïcité ne peut se réduire, comme le demandait le projet d’ Allègre sur l’instruction civique en classe de terminale, à rappeler aux élèves qu’ils n’ont pas arborer de signes religieux ostentatoires, ni non plus à exercer le moindre prosélytisme. Que vaut ce rappel des devoirs de citoyen dans un contexte de déni de la démocratie, dans un contexte où personne n’a plus tout à fait son mot à dire face à la dérive de l’école vers des modèles de concurrence et de rentabilité ?

Nous affirmons que l’éducation scolaire est une fonction publique qui ne peut se dérouler que dans un espace public et donc laïque.
La seule revendication qui satisfasse notre exigence laïque est l’appropriation par le domaine public, sans indemnité ni rachat , des établissements confessionnels, patronaux et commerciaux ; C’est la revendication d’un service public, unique, démocratique, et laïque d’éducation.

Dès maintenant, SUD Éducation luttera pour que les fonds publics ne servent plus à financer les écoles privées.

SUD Éducation s’engage à réactiver le débat laïque, à relancer l’action sur ce dossier, et à oeuvrer à la constitution d’un mouvement laïque, et à participer sur ses bases à la lutte pour la laïcité.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 26 octobre 2017
par  SUD Education 03

Laïcité

Texte du Réseau pour une École Émancipatrice et Laïque (R.E.E.L.) sur le site de l’Emancipation…
Après la publication de sa brochure laïcité (document joint), le syndicat SUD éducation 63/03 est signataire du texte en lien appelant à la construction du Réseau pour une École Émancipatrice et Laïque (...)

jeudi 19 janvier 2017
par  SUD Education 03

Wauquiez contre la laïcité

La nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes finance tous les lycées privés mais diminue la marge de manœuvre de tous les lycées publics. Plus d’argent pour les lycées privés
En fin d’année 2016, avec l’argent public de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez est allé en pèlerinage au Vatican puis a (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois