Communiqué de RESF Allier : Ne priver aucun enfant ou jeune de sa rentrée scolaire

mardi 6 septembre 2016
par  SUD Education 03

Dans l’Allier, à la connaissance de RESF (réseau éducation sans frontières) au moins 14 enfants ou jeunes se voient privés de rentrée scolaire.

Leurs parents sont « sans domicile fixe », accueillis dans la structure d’hébergement d’urgence (115).

Nous venons d’apprendre que 15 places nouvelles vont s’ouvrir. Ce sera un doublement portant donc à 30 places pour l’urgence de logement dans notre département… Ce sera fort utile pour ne laisser personne à la rue…

Pour rappel : plusieurs centaines de logements sociaux sont inoccupés dans notre département

Pourquoi ces enfants et jeunes seront alors privés de rentrée ? Parce que, ajoutant la précarité à la misère, à la détresse, souvent à l’exil (6 de ces familles ont fui l’Angola, la Tchétchénie, l’Albanie, le Kosovo, l’Ukraine) une consigne non écrite est appliquée strictement : les personnes en hébergement d’urgence ne peuvent rester dans un logement et doivent tous les 5 jours « tourner » dans les 3 grandes villes du département (Montluçon, Vichy, Moulins) !

Dans ces conditions aucune scolarisation n’est possible

RESF et de nombreux syndicats et associations demandent la fin de cette consigne contraire au Droit fondamental à la scolarité quelque soit la situation familiale.

L’article 28 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant précise que « Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation »,Ici , dans l’Allier, ce droit qui ne sera pas respecté si des familles avec enfants continuent de changer d’hébergement tous les 5 jours"

RESF Allier

Le courrier de l’intersyndicale à l’Inspectrice d’académie :

Moulins, le 4 septembre 2016,

Les syndicats CGT-Educac’tion, FNEC-FP-FO, FSU, SGEN-CFDT, SUD-Education, UNSA-Education et les parents d’élèves FCPE,

A Mme la Directrice Académique de l’Education Nationale,

Madame,

Nous avons été saisis du fait que des enfants ou jeunes, dont les familles sont présentement accueillies dans la structure d’hébergement d’urgence (le 115), se trouvent de fait dans l’impossibilité d’être scolarisés, car leur hébergement « tourne » tous les 5 jours, de Moulins à Montluçon, de Montluçon à Vichy, de Vichy à Moulins, et ainsi de suite. Les familles de ces enfants ou jeunes sont suivies par l’ensemble des associations suivantes : RESF, le MRAP 03, Pas de toi sans toit (Moulins), Cimade …

Il s’agit, en cette rentrée, de 6 familles et de 13 enfants ou jeunes de diverses nationalités, relevant de l’Education nationale, sans préjuger du nombre de ceux dont l’existence ne serait pas encore connue.

Nous vous demandons donc d’intervenir en urgence pour que la mission du service public de l’éducation , de scolarisation de tous les enfants (article L-131-1 du Code de l’Education) puisse s’exercer sans délais.

Veuillez agréer l’expression de notre attachement au bon fonctionnement du service public d’éducation.


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois