Livret scolaire unique numérique : dégradation de nos conditions de travail et entrave à la liberté pédagogique

mardi 29 novembre 2016
par  SUD Education 03

Le problème n’est pas le numérique en soi mais son utilisation qu’on veut nous imposer sous une forme contraignante.
Le LSUN ne serait que le LSU en version papier, cela nous poserait soucis tout de même.

Nous revendiquons la liberté pédagogique  : c’est-à-dire la possibilité de construire nos outils d’évaluation et de communication avec les familles en adéquation avec nos pratiques et nos réalités professionnelles. Le numérique pourrait d’ailleurs le permettre.

Au contraire, nous nous sommes rendus compte que le LSUN était inopérant. Par exemple, il faudrait évaluer l’ensemble des "grandes compétences" chaque trimestre (ou semestre) alors qu’elles ne sont pas forcément toutes travaillées dans nos classes.

Pour ces raisons, SUD éducation :

  • s’engage à soutenir les collègues contre toutes pressions hiérarchiques,
  • demande des retours du terrain pour connaître la mise en œuvre ou non du LSUN (a priori elle n’est pas la même partout !)
  • appelle à dénoncer les conséquences du LSUN dans les registres santé et sécurité au travail (voir communiqués ci-dessous)
  • dénoncera le LSUN dans toutes les instances où nous siégeons. Nous avons d’ailleurs voté un avis au CTA (comité technique académique) demandant à minima un moratoire pour cette année.

Il n’y a aucune urgence à entrer dans ce dispositif qui connaitra peut-être le même avenir que le livret personnel de compétence.

Tout nos autres arguments sont dans ce communiqué.

Et notre action dans cet autre communiqué pour mettre en échec la LSUN.


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois