11 postes de PE supprimés et annulation des formations continues

jeudi 16 janvier 2020
par  SUD Éducation 03

La rentrée prochaine se prépare aussi mal que se déroule celle actuelle malgré toutes les annonces du ministre Blanquer qui ose prétendre créer une union nationale autour de l’école.
Au contraire, nous affirmons que sa politique nuit à une école publique ouverte à tou-te-s et à l’ensemble des personnels de l’éducation.

L’année prochaine, alors qu’il faudrait dédoubler les GS en éducation prioritaire, il y aura une baisse de 11 postes de professeur·es des écoles dans l’Allier.
Et cela, alors même que des classes dites dédoublées dépassent les 15 élèves, que de nombreux-ses collègues ne sont pas remplacé-es, etc.

Il ne peut y avoir de réelle ambition pour l’Ecole publique sous contraintes budgétaires !

Plus que jamais, l’Education nationale ne tient que par le don de soi de ses personnels à qui on promet un allongement du temps passé au travail et une baisse des pensions une fois à la retraite.

Et on apprend aussi que des formations, dans l’Allier, sont annulées pour "récupérer" les collègues remplaçant-es pour assurer les décharges de direction supplémentaires promises par Blanquer.
Des décharges supplémentaires, alors que les décharges réglementairement dues ne sont pas assurées…