Coronavirus : privilégions notre santé et la santé publique !

dimanche 15 mars 2020
par  SUD Education 03

Des dizaines d’appels, mails et messages hier à SUD éducation 03…

Preuve que les communications du ministère et du rectorat ne sont pas efficace vu les contradictions qui s’enchaînent.

Nous proposons une foire aux questions sur notre site : www.sudeducation03.org

⁉️Quoi faire pour demain quand il faut éviter les déplacements et les réunions et que le rectorat et la dasen voudraient qu’on se déplace pour se réunir ?

➡️ règle 1 : Notre employeur est responsable de notre sécurité et de notre santé au travail : il n’a pas à nous mettre dans des situations à risques.

➡️ Si on a des enfants de moins de 16 ans, on les garde à la maison.
On prévient juste son supérieur hiérarchique.

➡️ Si votre santé requiert des mesures particulières pour me protéger du covid-19 (femmes enceintes, les personnes vivant avec une maladie chronique ou encore suivant un traitement curatif).
On ne va pas prendre de risques au travail, on se fait arrêter par son médecin et on contacte le médecin de prévention.

➡️ NE PRENONS PAS DE RISQUES !

Pour l’instant, les ordres du rectorat sont d’aller au travail lundi matin, mais les consignes locales peuvent encore évoluer puisqu’elles ne correspondent pas aux consignes nationales.
Ce n’est pas sérieux…

- On peut donc se baser sur les propos du président de la République et du 1er ministre pour ne pas se mettre en danger et mettre les autres collègues en danger lundi matin.

- On peut exercer son droit de retrait en utilisant le registre danger grave et imminent (RDGI sur le site de l’IA).

- On peut s’adresser collectivement à son chef pour lui signifier les éléments qui posent des problèmes de santé, publique et personnel, dans l’organisation du travail.

Et informez-nous des situations locales : allier@sudeducation03.org