Grève des AESH ce 3 juin : la mobilisation avance, s’ancre et commence à payer !

vendredi 4 juin 2021
par  SUD Education 03

Plus de 100 manifestant•e•s devant le rectorat de Clermont-Ferrand.
Lors de l’audience, le rectorat s’est engagée -enfin- à rattraper les 2% de salaires (calculé sur 39 semaines au lieu de 41 dans l’académie, la dernière à faire cela).
Pour le reste, on oscille entre les questions sur lesquelles le rectorat n’a pas la main (indemnité REP+, augmentation des salaires, statuts), les appréciations qui visent à noyer le poisson et les « pensées » pédagogiques fumeuses selon lesquelles il serait bon que les enfants ne soient pas trop encadrés pour ne pas créer trop de dépendance vis-à-vis de l’AESH… Pour les PIAL, rien n’est satisfaisant pour les AESH mais l’administration va persister…et certainement s’améliorer en proposant des postes d’AESH référents à la rentrée (genre débrouillez-vous entre vous pour que ça passe).

Réuni•e•s ensuite en AG, les AESH ont pris des décisions pour poursuivre et ancrer la mobilisation.
L’Assemblée Générale de l’après midi salle Victor Hugo a rassemblé 34 personnes dont 28 AESH.
Pendant deux heures les échanges ont été très constructifs. Les AESH qui ont mis en place le Groupe AESH 63 ont expliqué tés clairement leur démarche et leur volonté de construire leur mouvement et de renforcer la mobilisation indépendamment des appartenances syndicales. Leurs interventions ont été soutenues par par Sud éducation. Après échange plusieurs propositions ont été mises aux voix.

1.L’Assemblée générale des AESH en grève Puy-de-Dôme/Allier réunie ce jeudi 3 mars 2021, avec les syndicats Cgt éduc’action, Fo, Fsu, Snalc, Sud éducation, et le Groupe aesh63, prend acte de la déclaration faite par les représentants du Rectorat à la délégation reçue ce jour, selon laquelle dans l’académie de Clermont-Ferrand comme en France un service d’AESH de 24h hebdomadaires représenterait une quotité de 62%, et non pas de 60%, ce qui signifie environ 15 euros de salaire net mensuel.
Cette décision résulte de la mobilisation des AESH, notamment du 8 avril à aujourd’hui, et n’appelle bien entendu aucune contrepartie.
Nous demandons à M. le Recteur de clarifier sans délais deux points qui en découlent :
1°) que la rétroactivité annoncée doit évidemment s’entendre comme remontant au 1er septembre 2019,
2°) que la rectification salariale annoncée s’applique du coup à toutes les quotités supérieures à 62% et proportionnellement à celles-ci.
 Unanimité moins 1 abstention

2. Rédaction d’une lettre type à envoyer par les AESH au rectorat sur le modèle « Monsieur le recteur vous me devez tant d’euros… »
Unanimité moins 2 abstentions

3. L’assemblée générale appelle à la mise en place d’Ag des personnels et des AESH dans un maximum d’établissements ou de secteurs à la rentrée de septembre.
Unanimité moins 1 abstention

4. Proposition des camarades de FO d’un texte de revendications générales ne concernant pas seulement les AESH avec l’idée d’une manifestation nationale à Paris.
Pour 3, Contre 11, Abstention 13

Une belle journée de mobilisation…


Navigation

Articles de la rubrique