Indemnisation des jours de décharge de direction non attribués : enquête et courrier à la Directrice Académique

dimanche 21 juin 2020
par  SUD Education 03

Les jours de décharges de direction d’école sont encore loin d’être attribués. SUD éducation a écrit le courrier ci-après à ce sujet.

Enquête décharge de direction

Pour apporter des précisions.

A l’attention de Madame la Directrice Académique des Services de l’Education Nationale de l’Allier,

objet : Indemnisation des jours de décharge de direction non attribués.

courrier_de_sud_education_sur_les_decharges_de_direction_non_attribuees

Madame la Directrice Académique,

Cette année encore, de nombreuses journées de décharges de direction n’ont pas pu être attribuées faute de moyens de remplacement.

Il y a le cas des directrices et directeurs des écoles de trois classes ou moins qui auraient dû bénéficier de 11 journées durant cette année scolaire. Toutes et tous n’ont pas eu ces journées.

Les écoles de quatre classes et plus sont aussi concernées car il n’est pas rare que les directrices et directeurs pallient des non remplacements de collègues pour éviter des répartitions d’élèves trop importantes dans les autres classes.

Ce problème est récurrent faute de moyens humains. Il nous semble d’autant plus fondé de vous interpeller en cette fin d’année scolaire particulière que les directrices et directeurs ont eu à s’impliquer fortement durant le confinement puis avec la retour à l’école à partir du 11 mai.

Nous vous demandons un état des lieux de l’attribution de ces décharges afin de connaître le nombre d’écoles qui n’ont pas bénéficié de tous leurs jours de décharge pour la direction et le nombre de jours total.
Cet état des lieux pourra permettre de connaître les besoins en postes pour assurer les décharges réglementaires.

Malgré le non respect du nombre de jours de décharge, le travail de direction est toujours effectué parce que les personnels concernés n’ont pas d’autres solutions pour le bon fonctionnement de leurs écoles.
Nous considérons que ce travail ne peut pas être du bénévolat, il doit donc être indemnisé. Nous vous demandons de trouver une solution financière à la hauteur du nombre de journées non attribuées.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir l’expression de notre attachement au service public d’Education et aux conditions de travail de celles et ceux qui le font vivre.