Jean-Michel Blanquer instrumentalise la laïcité et attaque la FCPE. Communiqué de SUD éducation 63 03

mercredi 25 septembre 2019
par  SUD Éducation 03

Jean Michel Blanquer attaque publiquement la FCPE à 15 jours des élections de représentant·es de parents d’élèves à propos d’une affiche qui présente une mère accompagnant une sortie scolaire et portant un voile. Il parle d’une « erreur » que la fédération de parents d’élèves devrait « corriger ». La FCPE se retrouve caricaturée et menacée sur internet et les réseaux sociaux.

Nous tenons à rappeler que le droit est du côté de la FCPE  : une circulaire de 2012 interdisant les accompagnatrices voilées avait été rendue caduque par un avis du Conseil d’État de 2013.
En 2019, les Républicains ont fait adopter un amendement au sénat interdisant les signes religieux pour les accompagnateurs·trices. Le ministère ne l’a pas soutenu et il a été retiré de la loi.

Nous rappelons également que cette loi « de la confiance » a permis le financement des écoles maternelles privées par l’Etat à travers les communes (estimé entre 100 et 150 millions).
En l’occurrence, l’atteinte à la laïcité est bien le fait du ministre.

SUD éducation 63 03 apporte son soutien à la FCPE qui subit des attaques injustifiées et des menaces intolérables.

SUD éducation 63 03 dénonce l’instrumentalisation de la laïcité par le ministre de l’Education. Nous considérons que le principe universel qu’est la laïcité n’a pas à être transformé en sujet de communication politicienne visant à flatter les relents les plus réactionnaires et discriminatoires.

Le 25 septembre 2019


Navigation

Articles de la rubrique