Les établissements en lutte !

Contre la baisse des moyens !
mercredi 13 février 2019
par  SUD Education 03

A l’heure ou la loi pour l’école de la "confiance" est débattue à l’Assemblée avec des aspects ultra réactionnaires tels que le drapeau tricolore dans les salles de classe, les suppressions de postes annoncées par le ministre se concrétisent dans nos établissements.

Alors que le premier degré peut paraitre épargné en façade dans l’Académie de Clermont-Ferrand avec +0 poste à la rentrée 2019, il n’en est rien. La mise en place des classes à 12 élèves en REP et REP+ nécessiterait des créations de postes !

Notre Académie, qui ne représente que 2 % de l’Éducation Nationale, doit rendre 82 postes d’enseignants et 16 postes d’administratifs sur les 2600 suppressions décidés par le ministère pour le second degré. Un des arguments avancé est un "rééquilibrage" par rapport à l’Académie de Grenoble et de Lyon moins bien dotées que l’Auvergne…

Cela se traduit par des suppressions de postes dans les collèges et les lycées. La méthode est simple mais efficace. La dotation horaire Globale (DHG) est à peu près la même que l’année précédente mais avec moins d’heures postes (HP) et plus d’heure supplémentaires annuelles (HSA), si les apports en heures postes, apportés par les enseignants titulaires sont supérieurs au HP demandées, il faut dégraisser en fermant un où plusieurs postes !
C’est un cynisme absolu, les besoins sont identifiés et justifiés mais cela ne se traduit pas dans les heures postes. Ce besoin est satisfait par des HSA au détriment des postes de titulaire !
Certains établissement propose dans le tableau de répartition des moyens par discipline (TRMD) des HSA dans une discipline pour permettre une fermeture de poste dans cette même discipline !
Mais certaines DHG sont en forte baisse comme au lycée Madame de Staël ou au collège Jules Ferry à Montluçon. Des fermetures de divisions sont prévues dans ces établissements. Pour la première fois cette année, l’administration n’a pas présenté les ouvertures et les fermetures de divisions par établissement. De même, elle ne communique plus sur le seuil d’ouverture d’une division. 30 en collège ? 35 en lycée ? Nous n’en savons rien, si ce n’est que les divisions en première générale sont calibrées pour 35 élèves…
Les conseils d’administration doivent voter le TRMD (du pouvoir du chef d’établissement) pour respecter la DHG fixée par le Recteur qui elle est n’est pas soumise au vote, elle est décidée par l’autorité hiérarchique, point barre. On ne nous donne pas la possibilité de se prononcer sur les moyens attribués (DHG) mais juste sur la répartition de ces moyens (le TRMD) !

Parce que des mesures de carte scolaire se sont des collègues, des familles qui se retrouvent dans une situation personnel difficile du fait de l’incertitude de leur avenir. Parce que des fermetures de divisions, ce sont des classes surchargées et donc une détérioration des conditions de travail annoncée, les collègues se mobilisent dans les établissements. Attention liste non exhaustive :

  • Au collège Jules Ferry à Montluçon ; La DHG est en forte baisse alors que le collège devrait gagner une division de sixième à la rentrée 2020. Les élus au CA ont voté contre le TRMD présenté en conseil d’administration qui proposait la fermeture de 4 postes. Le 5 février, il y avait 80 % de grévistes et des personnels dans la manifestation. Une demande d’audience auprès du Recteur a été demandée et il est envisagé un rassemblement avec d’autres établissements du bassin.
  • Au lycée Madame de Staël à Montluçon, la DHG est en diminution de 118 heures ! A ce jour les personnels sont très inquiet. Il faudrait 7 mesures de cartes scolaire pour répondre à la commande du Recteur ! Les élus au conseil d’administration vont proposer une motion en CA et ils envisagent de voter contre le TRMD qui leur sera présenté dans les jours qui viennent. Mais l’incertitude règne et tous se demandent qui risque de perdre son poste…
  • Au collège Marie Curie de Désertines, le TRMD présenté par l’administration a été rejeté en CA et deux motions ont été déposés (pour le collège et pour la SEGPA). Les collègues ont fait une demande d’audience auprès de l’IA et ils se réunissent pour proposer un autre TRMD. Un nouveau CA est prévu et il est déjà envisagé de déposer de nouvelles motions.
  • Au lycée Paul Constans à Montluçon, la DHG est en baisse, et il y a la fermeture de deux postes de prévue. Une motion a été déposé en CA et les élus des personnels et les parents d’élèves ont refusé de prendre part au vote. Dans cet établissement, le personnel a déposé un préavis de grève le 7 février et soixante dix membres du personnel ont manifesté pendant une heure contre l’abandon et l’incompétence de la Région dans la maintenance informatique. Il est d’ors et déjà prévu de manifester jeudi 14 février à 18h devant le lycée.

Si vous avez des informations concernant d’autres établissement en lutte, n’hésitez pas à nous le faire savoir, nous le publierons pour le faire savoir, l’union fait la force !


Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois