Projet de convention entre l’Education nationale (rectorat/DSDEN) et collectivités territoriales (associations des maires et conseil général)

mardi 30 septembre 2014
par  SUD Education 03

Compte rendu de la réunion du 29 septembre 2014

Il ne s’agissait pas d’une réunion décisionnaire mais plutôt d’une réunion d’information et de discussion.
C’est la troisième réunion sur le projet de convention, mais la 1ère à laquelle les syndicats sont invités suite à une demande de SUD éducation en CTSD (Comité Technique Spécial Départemental).

Présentation du projet par le Conseil générale et l’Inspecteur d’académie

Comme ce qui s’est fait dans le Cantal l’année dernière, les élus locaux ont souhaité lancer une réflexion avec l’Education nationale pour éviter les mesures de carte scolaire qui se traduisent en suppressions de postes.

Il s’agirait donc de contractualiser sur 3 ans, par une convention, une réflexion sur les écoles, leur maillage, les équipements (notamment le numérique) entre les élus locaux et l’Education nationale et durant cette période ne pas subir de perte d’emploi si la démographie baisse.

SUD éducation est intervenu

  • Pour dire que l’on discute de non suppression de postes dans le 1er degré alors que l’Allier a besoin de postes (brigades, RASED, classe surchargées…). D’ailleurs c’est bien pour cela que 7 collègues ont été appelés sur liste complémentaire.
  • Pour dire que les prévisions d’effectifs étaient à la hausse pour l’année prochaine. L’IA nous a indiqué que d’autres régions (Grand Ouest) connaissent des hausses plus importantes.
  • Pour critiquer sur le fond l’idée de contractualiser une non baisse des moyens alors que les moyens sont gérés nationalement puis au niveau académique. Nous ne cherchons pas à être en concurrence avec d’autres départements. Qu’en sera-t-il quand chaque académie, chaque département aura sa convention ?
  • Pour dénoncer les point négatifs attribués à l’enseignement dans les petites écoles (nous pensons que dans de nombreux les petites écoles présentent des avantages et que les conditions de travail dépendaient surtout des moyens et donc de volonté politique) et pour demander si le but d’une "réflexion sur la maillage des écoles" n’était pas de chercher à fermer les petites écoles pour des plus grosses afin de concentrer les moyens pour faire des économies. L’IA nous a répondu que ce n’était pas le but et que la partie du texte sur ces écoles sera réécrit.
  • Pour dire qu’il manquait dans le projet de convention la prise en compte du travail des RASED et la question des remplacements. Cela devrait être ajouté.

Sur le numérique :

  • Pour dire qu’il fallait chercher à harmoniser les moyens du 1er degré pour que l’équipement ne dépende pas du choix et des possibilités financières d’une commune. Il y a trop d’inégalités.
  • Pour demander s’il y avait un réel intérêt à la mise en place de l’ENT (espace numérique de travail) dans le 1er degré alors que de nombreuses critiques sont à faire sur son usage dans le 2nd degré. Et si l’ENT 1er degré se mettait en place, nous avons demandé que cela ne se fasse pas avec des services externalisés.
  • Pour dire qu’il fallait utiliser des outils qui soient interopérables sur n’importe quelle système d’exploitation et qu’il fallait porter les choix vers les logiciels libres. La réponse a surtout porté sur le besoin de formation.

Prochaine réunion le lundi 3 novembre.


Documents joints

PDF - 92.6 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois